Les 4 trucs dingues pour payer moins cher vos billets de train

Le train est très pratique et commode, mais il peut parfois être assez coûteux. Il existe quelques méthodes pour économiser de l'argent en train qui n'impliquent pas de se cacher dans une valise.

Soyons réalistes : le train est l'un des moyens de transport les plus pratiques et les plus plaisants. Pourtant, selon la période à laquelle vous partez et les chemins que vous empruntez, il peut soudain dilapider l'argent de vos vacances.

Voici quelques idées pour économiser de l'argent lorsque vous voyagez en train. Certaines d'entre elles sont évidentes, mais un petit rappel est toujours bon .

Penser aux cartes de réduction pour partir moins cher

Vous prenez très peu le train, pour ne pas dire jamais, et pensez donc ne pas avoir besoin d'une carte de réduction ? Détrompez-vous.

Toutes les cartes de réduction SNCF coûtent 49 euros. Si ce prix en rebute beaucoup, on vous encourage vivement à faire la simulation. Sur de nombreux trajets réputés comme cher comme un Paris-Marseille, un Paris Montpellier ou un Paris-Toulouse, le prix de la carte est rentabilisé en un seul circuit. 

De plus, la SNCF réalise souvent dans l'année (en général à l'approche de Noël c'est toujours le cas) des campagnes spéciales permettant d'acquérir ces cartes de réduction à moitié prix. Pourquoi se priver, d'autant que vous pouvez en faire profiter ceux qui vous accompagnent ! Seules contraintes : avec la carte Week-End par contre, votre périple doit s'accomplir sur au moins un jour de week-end. 

Racheter des billets de train inutilisés

Et oui, il n'y a pas que les plateformes de rachat de vêtements qui permettent d'économiser de l'argent dans la vie de tous les jours.

Sachez qu'il est possible de partir avec un billet de train que vous n'avez pas acheté en premier lieu. En effet, à part dans les cas de billets bénéficiants de tarifs spéciaux avec des cartes de réduction nominatives, n'importe qui peut les utiliser, tant qu'ils n'ont pas été imprimés. 

De nos jours, voici de moins en moins de billets inutilisés ou perdus, la SNCF ayant fortement allégé ses conditions d'échange et de remboursement, mais cela arrive tout de même.

Pour trouver des billets de train qui vont se perdre et que leurs propriétaires veulent brader, vous trouverez différentes plateformes :  Zepass.com et Troc des Trains.com sont les plus connues. 

Être attentif aux réductions et campagnes spéciales des voyagistes

Le premier moyen pour partir pas cher en train auquel on pense est bien évidemment le Ouigo qui propose des billets à partir de 5 euros pour des destinations très prisées et de plus en plus nombreuses. Les billets sont souvent pris d'assaut, il faut être attentif aux ouvertures des ventes. 

Le site OuiSncf propose aussi des « happy hour » sur les périples de dernière minute avec les trains Intercités, réservés entre 5 jours et la veille du départ. Le prix du billet peut ainsi être divisé en deux. 

Autre opération spéciale « 1 semaine, 1 destination européenne », qui offre des tarifs très intéressants vers les grandes villes comme Milan, Genève, Amsterdam, Turin ou Londres.  

N'oubliez pas non plus votre billet « congé annuel ». Une fois par an, tous les Français peuvent profiter d'un tarif de -25% à -50% sur un trajet aller-retour en France, pour vous et les personnes qui vous accompagnent. Seuls impératifs : le circuit doit faire au moins 200 kilomètres, ce type de billet doit encore être disponible à la réservation et il faut régler la moitié en chèque-vacances.

Enfin, toute l'année, les voyagistes effectuent des ventes privées et campagnes spéciales, lors desquelles ils bradent une quantité définie de billets à petit prix. En général avant les vacances scolaires, cela peut-être très intéressant de se mettre des alertes mail afin d'être le premier sur le coup. 

Prendre son temps pour partir en train pas cher

Si beaucoup de personnes privilégient le TGV pour sa vitesse, sachez que l'Intercités est beaucoup (beaucoup) moins cher.  Les trains Intercités 100% éco proposent des billets allant de 15 à 35 euros. Si votre périple dure plus d'un week-end, ça peut vraiment valoir le coup. 

Même chose avec les TER souvent délaissés, pour les trajets locaux ou régionaux, au profit de la voiture. Il est souvent intéressant d'aller vérifier les tarifs et réductions sur les sites des lignes de TER de chaque région. Beaucoup proposent des réductions, des billets à prix mini ou encore des pass annuels. 

Si les 2 ou 3 changements ne vous font pas peur, sachez que vous pourrez dans beaucoup de cas diviser par 2 voire trois le prix de votre circuit. 

Dans tous les cas, rassurez-vous en vous disant que vous faites une bonne action pour la planète, le train est l'un des rares modes  de déplacement écoresponsable. 

Comparer les tarifs des billets de train

La règle d'or pour partir en train sans se ruiner est de comparer les prix. Pour ceux qui aiment gagner du temps, il est conseillé de consulter le calendrier des prix du site de réservation de billets de train, qui indique les meilleures options de périple à prix réduit.

Vous pouvez également comparer les prix sur des sites externes. Trainline.com est votre meilleur allié. Le site combine les plateformes et les opérateurs pour vous fournir le meilleur prix, même si d'autres sites de réservation ne proposent pas certaines combinaisons.

Enfin, pensez à effectuer une simulation de prix en choisissant plusieurs dates si votre emploi du temps le permet. Partir un vendredi matin ou revenir un lundi peut vous faire économiser beaucoup d'argent si votre emploi du temps est flexible.

Que vous fassiez partie de l'équipe « dernière minute » ou non, vous savez maintenant comment partir en week-end ou en vacances avec un compte en banque un peu plus garni avec cet article.

Investissement locatif: comment réussir du premier coup

Petite introduction

L'investissement sur l'immobilier de résidence consiste à s'offrir un local afin de le louer afin de générer des revenus supplémentaires et de se composer un portefeuille.

L'économie d'impôt résultant de l'investissement peut être améliorée par des avantages fiscaux qui réduisent pas mal l'impôt sur le revenu. En effet, en échange d'une promesse de location, le législateur ou le gouvernement permet aux imposables de bénéficier de déductions fiscales. Les projets d'exonération fiscale adaptés profitent à tout imposable qui paie des impôts, car ils peuvent être utilisés afin de bénéficier d'un local à taux réduit. L'investissement locatif est le seul instrument permettant de bâtir un patrimoine financé à crédit, dont les trois quarts sont payés par le locataire et un quart par des économies d'impôts. Il existe différents types d'instruments d'investissement locatif , dont le Malraux, le Censi Bouvard et le Pinel.

Jouer avec un placement locatif permet d'agrandir en douceur son patrimoine et de bénéficier, une fois l'achat amorti , d'un complément de revenu important. À condition de faire les bons choix.

Au cas où vous désirez plus d'informations sur un placement locatif, vous pouvez voir un conseiller en placement rapidement.

1. Investissez dans un bien immobilier en fonction de votre emplacement et du marché.

Choisissez une commune dont la démographie est en augmentation, où les transports publics sont adéquats et où les entreprises sont au service de la communauté. Vérifiez la proximité d'écoles ou même d'universités avant d'acheter un appartement de quatre pièces, par exemple, afin de pouvoir le proposer à une famille ou à des étudiants en colocation.

Consultez en ligne les listes de locals disponibles et le prix de leur location . Une propriété annoncée à un prix exorbitant sera plus difficile à louer qu'une autre, et ses habitants partiront dès que possible. Tenez compte de l'économie locale et des principales industries situées à proximité.

Comme sur tout placement immobilier locatif, la règle fondamentale à suivre est le choix stratégique de situation du bien : il doit s'agir d'un emplacement où la demande locative est forte, seule façon de pérenniser l'investissement en terme d'occupation et de plus-value à la revente. Comparez les perspectives de plus-value entre les régions car elles peuvent être moins intéressantes sur certaines régions où le prix du m2 est déjà élevé lors de l'acquisition.

2. Achetez un local c'est avant tout un placement

Ne faites pas intervenir votre affect sur la sélection de votre bien. En effet celui-ci ne sera pas votre résidence principale et trop d'affectif afin derait vous faire perdre de vue votre objectif premier : la recherche d'un placement rentable. La sélection de votre bien déchargée d'affect, vous multiplierez vos chances que le local plaise à d'autres et trouverez plus facilement preneur… Le bien doit être louable ! N'oubliez pas votre objectif : n'achetez pas sur une zone sinistrée sous prétexte de prix alléchants ! Rendez-vous sur place avant d's'offrir, afin de vous rendre compte par vous même de la situation du bien et des commodités alentours !

3. Ne voyez pas trop grand et diversifiez vos placements

Avec un apport réduit (10 %) et un emprunt limité à 20 ans, votre effort mensuel doit rester faible. N'oubliez cependant pas que le prix au mètre carré des petites surfaces est plus élevé à l'achat… mais aussi à la location. Cette précaution alliée à une diversification des placements vous permet en cas de problèmes, loyers impayés notamment, de ne pas avoir mis tous vos œufs sur le même panier et donc de gérer le problème plus aisément.

En matière d'investissement immobilier, rappelez vous que la plus value est faite sur le prix d'achat et non sur le prix de revente ! Il est donc absolument indispensable de bien s'offrir !

4. Ne cherchez pas de rentabilité excessive et pensez plutôt défiscalisation

Compte tenu des performances des placements classiques, un rendement de 3 à 4 % est très convenable. Par ailleurs, un placement immobilier prend toujours de la valeur à long terme. Avec le dispositif Pinel, vous déduirez une partie de vos impôts, sur six, neuf ou douze ans : un calcul intéressant, même si les loyers de ces locals, plafonnés, sont un peu plus bas que la moyenne. Les montages financiers vous permettront alors d'étudier les taux d'intérêts, les différents types de prêts, de faire appel aux différentes lois de défiscalisation immobilière, ainsi que de trouver l'investissement adapté en prenant compte des risques possibles (notamment sur l'investissement sur l'ancien, des travaux sont habituellement à prévoir).

5. Sélectionnez votre locataire et votre promoteur

Le bailleur doit demander des documents spécifiques afin de minimiser les risques et de faire un choix éclairé lorsqu'il recherche le locataire « parfait » qui paiera son loyer à temps et qui n'endommagera pas la propriété.

Pour un loyer inférieur à un tiers des revenus, vous avez la possibilité de demander une caution solidaire. En cas de colocation, demandez une caution afin de l'intégralité du loyer à chaque participant … avoir un maximum de garanties est toujours mieux.

Du côté du promoteur qui vend le bien, vérifiez sa notoriété, s'il respecte bien les normes en vigueur ainsi que le taux de mixité des résidences (la règle des 3/3 avec 1/3 des locals proposés à l'investissement, 1/3 en locals sociaux et le tiers restant en résidences principales).

6. Confiez votre bien en gestion à une agence

L'administration locative est du ressort des agences immobilières, des notaires ou des syndics. Il s'agit de tirer le meilleur parti financier de votre propriété. Une agence vous déchargera des soucis, des démarches et assurera bien plus efficacement que vous, le recouvrement d'éventuelles créances . Des avantages qui compensent largement les honoraires qu'elle vous demandera : 5 à 10 % des loyers charges comprises. Par ailleurs, ces honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers.

7. Souscrivez une garantie

La Garantie Locative est une assurance qui vous garantit le versement des loyers de votre bien immobilier. Vous êtes ainsi assuré de rentabiliser votre placement.

Vous devez souscrire une Garantie Locative afin de chaque local que vous souhaitez assurer. Vous pouvez opter afin de une classique assurance loyers impayés ou la nouvelle garantie universelle des risques locatifs (susceptible de couvrir les créances jusqu'à 70 000 € par local, et les détériorations jusqu'à 7 700 €). Adressez-vous à une compagnie d'assurance et prévoyez d'y consacrer 1,5 à 2,5 % de vos loyers.

Conclusion

L'investissement locatif est une étape importante sur l'élaboration d'un patrimoine. Cependant il faut veiller à ce que les bons choix soient fait tout au long de celui-ci afin de garantir sa rentabilité. Ainsi, l'investissement locatif sera afin de vous un complément de revenu garanti.

Les questions que vous pourriez vous poser sur votre dev perso

Comment faire  son  développement personnel ?

Votre  développement personnel peut être défini  comme un procédé de découverte de soi  et de changement. C'est le procédé de s'améliorer et de définir  son plein potentiel. Votre  développement personnel est quelque chose  qui se produit pendant toute  votre vie  et il comporte de nombreux aspects tels qu'un mode de vie sain, la santé mentale, la gestion du stress, l'estime de soi , les connaissances de vie et les connaissances sociables.
Il existe différentes manières de parvenir à un développement personnel comme affronter les problèmes de front, avoir de la patience avec soi-même et avec les autres ; prendre le temps de se concentrer sur ce qui est important ; écouter ce que les autres ont à dire sur vos progrès ; être reconnaissant pour ce que vous avez même si vous n'en avez pas beaucoup ; vous faire plus confiance qu'avant.

Dans quelle intention faire du  développement personnel ?

Le développement personnel est l'opération de s'améliorer pour le mieux . Lorsque les personnes démarrent un développement personnel, elles s'efforcent d'être  de meilleures versions d'elles-mêmes. elles le font en apprenant et en grandissant à chaque instant.
Il y a  de gros bénéfices à avoir une pratique de développement personnel. L'un d'eux étant que cela vous aide à développer un état d'esprit plus réel qui vous mènera à une vie plus riche.

Comment le développement personnel permet d'améliorer notre quotidien ?

Le développement personnel signifie comprendre l'histoire de vous-même et de votre vie afin que vous puissiez la vivre d'une manière qui mènera au bonheur et à l'épanouissement.
Il s'agit de comprendre vos forces, vos faiblesses, vos goûts, vos aversions, vos préférences et tout ce qui vous concerne. Il s'agit aussi de comprendre le monde qui vous entoure et comment les autres voient les choses.

Comment développer sa psychologie ?

La psychologie est l'une des branches les plus intéressantes de la connaissance qui ne se limite pas à un domaine. C'est la science qui étudie l'esprit humain, le comportement et les émotions. Il est important de savoir comment développer votre psychologie pour vous-même ainsi que pour les autres.

Par exemple, si vous êtes psychologue ou psychiatre, il est crucial que vous connaissiez la psychologie du développement car elle vous aidera à fournir une thérapie aux enfants qui ont subi un traumatisme ou toute autre forme de maltraitance.
Si vous recherchez un emploi à l'avenir où vous devrez être très bon avec les gens et faire preuve d'empathie, cette branche de la connaissance sera votre meilleur ami car elle nous apprend tout sur ces choses à travers ses sous-domaines comme la psychologie sociale ou la criminalité. psychologie.

Quelle relation existe entre le développement personnel et la manière de pensée ?

Le développement personnel fait référence à un large éventail de techniques qui ont l'amélioration de soi comme objectif commun. Ils peuvent être très divers et inclure diverses idées, mais ils reposent tous sur des façons différentes de découvrir et de pratiquer ce que nous aimons dans la vie.

Comment devenir un coach en développement personnel ?

Pour devenir coach, vous devez connaître les bases de la psychologie et avoir l'esprit ouvert. Il vous faudra aussi de la patience, c'est ce qui est valorisé dans ce métier. Les qualités les plus importantes sont d'être capable de comprendre les sensibilités des personnes diverses et d'adapter votre message en fonction de leurs attentes

Quel est le fondement même du développement personnel ?

Le fondement même du développement personnel est la compréhension de vos valeurs.
Il ne suffit pas de savoir ce qu'ils sont, cependant, vous devez également comprendre comment vivre en harmonie avec eux.
C'est là qu'intervient le vrai travail.
Le développement personnel vient de l'esprit, donc l'accent est mis sur l'idée, pas sur l'action dans le monde extérieur.

Qu'est-ce que le travail sur soi ?

Travailler sur soi, c'est se développer, devenir une personne plus tranquille, plus mature par la connaissance, l'expérience et la compréhension de ses propres pensées. C'est le processus de rendre l'individu plus fort en travaillant sur ses faiblesses.
Pour le dire très compendieusement, se comprendre et s'améliorer, ainsi que la vie que vous menez, consiste à regarder en arrière avec un œil critique. C'est quelque chose que nous faisons chacun, que nous le réalisions ou pas. Cependant aussi de s'analyser avec une méditation profonde et une introspection pour découvrir ses propres ressources et limites.
 

Investir dans du locatif à Lille

L’investissement locatif est encore considéré comme un phénomène relativement nouveau, mais il a déjà gagné du terrain auprès des investisseurs. Surtout à Lille

L’une des principales raisons est que ce type d’investissement s’est avéré plus rentable que les autres investissements traditionnels.

Mais envisagez-vous d’investir dans un logement locatif à Lille ?

Lille est une destination touristique internationale, attirant plus de 15 millions de visiteurs chaque année. En tant que destination touristique la plus populaire au monde, Lille a une forte demande d’hébergement. La ville dispose également d’un marché immobilier cher, ce qui rend difficile la recherche de biens locatifs abordables à Lille.